Err

Prix
7-12

TERRE FALMET

Yves FALMET est originaire d’une famille de paysans établie à Rouvres les Vignes, un petit village viticole de Champagne.

C’est là, dès son enfance, qu’il apprend à travailler dans les vignes de ses parents situées sur de « vrais » coteaux, bien raides, d’où sans doute, son attrait pour ce type de vignoble aux pentes extrêmes.

C’est aussi de cette vie dans une campagne reculée que lui vient son engagement pour l’écologie et pour le respect du monde ani

TERRES FALMET CUVEE CARIGNAN 2016
8,00 EUR
Ma cuvée « Carignan » est élaborée uniquement à base de ce cépage, les vignes de Carignan ont plus de 80 ans.
Ce sont les plus vieilles vignes de mon vignoble.
Le Carignan était anciennement le cépage majoritairement cultivé en Languedoc, mais ses surfaces ont radicalement diminuées aux cours des dernières décennies.
Il est, comme le Cinsault, régionalement déconsidéré au profit d’autres cépages. Cependant, sur un terroir qualitatif tel que le vignoble Terres Falmet, vendangé à maturité et vinifié avec art, il donne un joli vin tannique, mais fruité.
TERRES FALMET CUVEE CINSAULT 2016
7,00 EUR

Ma cuvée « Cinsault » est un des rarissime vins rouge, élaboré uniquement à base de ce cépage (considéré plutôt comme une variété pour faire du vin rosé).
Le Cinsault est un des vieux cépages languedocien, en voie de disparition et mal aimé, à tort. En effet, cultivé sur un terroir qualitatif et vinifié avec doigté, il donne de très jolis vins rouges, tout en finesse.

TERRES FALMET CUVEE IVRESSE DES CIMES 2015
12,00 EUR

Ma cuvée «L’îvresse des Cimes » est élaborée avec les raisins provenant des parcelles les plus escarpées de mon vignoble, situées tout en haut du coteau, là où garder son équilibre commence à devenir particulièrement difficile.
C’est un assemblage de trois cépages, Mourvèdre, Syrah et Grenache.

TERRES FALMET CUVEE MOURVEDRE 2014
8,50 EUR

La cuvée «Mourvèdre » est élaborée uniquement avec ce cépage.
C’est un cépage que l’on connaît plus particulièrement dans la région de Bandol, il reste relativement rare en Languedoc.
En 2001, j’ai planté trois parcelles de Mourvèdre, soit un total de 4 ha, sur mes coteaux. Il s’y épanouit tout  particulièrement car c’est un cépage exigeant en ensoleillement et en eau, deux éléments qu’il trouve naturellement sur mon vignoble. Cépage tardif et ayant tendance à s’emballer en production, il ne mûrit que si il est cultivé avec adresse et sur les terrains, rares, qui s’y prêtent.